Les monts basques

Laissez-vous guider par le vert des pâturages, par la douceur des courbes des collines, par ces lignes de crêtes qui semblent dominer le paysage.

Au loin, comme apportant un regard bienveillant sur les vallées, les monts Ursuya et Baigura se dessinent à l’horizon. 897 mètres pour le Baigura, 678 pour l'Ursuya... de leur sommet, vous dominerez le Pays Basque et profiterez de vues à 360°!

 

Ces massifs présentent de nombreuses idées d’escapade, à la rencontre d’une faune et flore très diversifiée.

UN PEU D'HISTOIRE

 

Comme sur le reste du territoire, les monts basques sont marqués par des millénaires d’histoire. Vieille de 1,5 milliards d’années, cette terre recèle de nombreux secrets géologiques et historiques.

Des nombreux sites, comme le Baigura, sont marqués par des vestiges datant de la protohistoire (âge du cuivre, âge de bronze, âge de fer). Ainsi, on y retrouvera (plus précisément sur le Mont Erregelu) des vestiges de cromlechs, anciens sites funéraires…
Face au Baigura, vers l’Ouest, se dresse le Mont Ursuya. C’est sur les flancs de ce mont que les bergers ont de tout temps emmené leurs troupeaux, que les pottoks, ces chevaux emblématiques du Pays Basque, vivent en liberté toute l’année. Sur son flanc sud-est, on peut encore deviner des fortifications protohistoriques, laissées par de lointains ancêtres…
En redescendant dans la vallée, et en rejoignant la ville d’Hasparren, de nombreux autres indices historiques lèveront le voile sur le passé : présence passée de l’empire romain, de tumulus, de lieux de passage et de haltes des pèlerins se rendant à St Jacques de Compostelle, maisons et châteaux moyenâgeux….

LES MASSIFS

Au fur et à mesure que l’on se dirige vers le sud du territoire, on se rend compte que le paysage change, qu’il devient de plus en plus vallonné, présentant collines, monts et massifs.

Au loin, on aperçoit l’Ursuya, dont le nom signifie « montagne des sources », et qui culmine à 678 mètres.

Il domine les communes de Macaye, Mendionde ou encore Hasparren. De son sommet, on a une vue splendide sur l’océan à l’ouest, les coteaux au nord, le mont Baigura à l’est, et la chaîne des Pyrénées au sud. Aux pieds de l’Ursuya, on devine les maisons basques rouges et blanches dont les couleurs contrastes avec le vert du paysage. De cette montagne naissent plusieurs sources qui, rejoignant parfois d’autres cours d’eau, forment la Joyeuse ou encore l’Ardanavy.

Entre la vallée de l’Arbéroue et le mont Ursuya se dresse le massif du Baigura, Cette montagne est la plus haute de notre territoire, avec 897 mètres de hauteur. Après des siècles d’exploitation minière et forestière, le massif a enfin retrouvé son harmonie. Ainsi, on a rendu à la nature son domaine, replantant les essences locales, et redonnant aux brebis, aux pottoks, et aux amoureux de la nature (!) leur terrain de jeu. Depuis le sommet, vous découvrirez un incroyable panorama à 360° sur les coteaux basques, les Pyrénées et au loin la vallée de l’Adour.

Plus près d’Hasparren, et en remontant vers le nord, on découvre un paysage de landes pastorales, typique du Pays Basque … Ici, ce ne sont que vallons et collines arrondies. A l’automne, le vert des landes se mêle au rouge des fougères. De crête en mamelon, on retrouve la douceur d’une nature préservée.

Partager sur :